L’AFS et l’ASES interpellent les parlementaires sur l’état de l’Université

Le fait est suffisamment inhabituel pour être signalé. Par la voix de leurs présidents respectifs, l’Association Française de Sociologie (AFS) et l’Association des Sociologues Enseignant dans le Supérieur (ASES) ont adressé une lettre ouverte aux député-e-s et sénateurs/-trices au sujet de la situation dégradée de l’Université française.

Nous en reproduisons le texte, n’hésitez pas à poster vos commentaires et/ou à faire part de la situation dans votre propre établissement !