Les SES et la série ES paient le prix fort de la réforme du lycée

Alors que le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, vient de présenter la réforme du lycée qui devrait entrer en vigueur dès la prochaine rentrée scolaire, l’Association des professeurs de sciences économiques et sociales (APSES) s’inquiète de la place qui y est faite à cet enseignement, mais aussi d’une perte de cohérence dommageable, avec la séparation artificielle de l’économie vis-à-vis des autres sciences sociales. Nous reproduisons ci-dessous le communiqué publié par l’APSES le 20 novembre dernier.

Le contenu de la réforme du lycée rendu public par le Ministre de l’Education nationale suscite un profond mécontentement chez les professeurs de Sciences Economiques et Sociales (SES). Les enseignants de SES tiennent à souligner le décalage qui existe entre la communication de Luc Chatel et le contenu précis de la réforme du lycée qu’il propose.

Continuer la lecture de Les SES et la série ES paient le prix fort de la réforme du lycée

Appel pour une généralisation de l’enseignement de SES au lycée

Dans le projet de réforme du lycée prévu pour entrer en vigueur dès la rentrée 2010-2011 récemment présenté par le ministre de l’Education nationale, les Sciences économiques et sociales voient leur place encore réduite, avec un statut toujours optionnel en classe de seconde et un horaire hebdomadaire encore amputé d’une heure. Une mesure en décalage avec la place des objets de cet enseignement dans le débat public. En conséquence, l’Association des Professeurs de sciences économiques et sociales (APSES) lance un appel pour inverser la « tendance« . Appel dont nous reproduisons le texte ci-dessous.

Au moment où le lycée du XXIe siècle est en cours d’élaboration, le ministre Luc Chatel présente un projet de réforme qui marginalise à nouveau l’enseignement de Sciences Économiques et Sociales au lycée : celui-ci demeure optionnel en seconde et l’horaire hebdomadaire est abaissé à 1 heure et demi pour les élèves.

Continuer la lecture de Appel pour une généralisation de l’enseignement de SES au lycée

Doctorants en science politique, comment vous financez-vous ?

Dans le contexte de mise en place du « contrat doctoral » l’Association nationale des candidats aux métiers de la science politique (ANCMSP) diffuse un appel auprès des doctorants de sa discipline afin de connaître leurs conditions de rémunération. Nous le reproduisons ci-dessous en espérant qu’il pourra inspirer diverses initiatives…

Le mois d’octobre 2009 est le moment pour certains de découvrir le nouveau contrat doctoral élaboré par leur université. L’éclatement des pratiques universitaires, les nouvelles lois sur l’autonomie et la suppression du cadre national de l’allocation et du monitorat, rendent difficile la bonne évaluation de la situation des doctorants en science politique, et plus généralement en sciences sociales.

Continuer la lecture de Doctorants en science politique, comment vous financez-vous ?