Auto-promotions au sein de la 19ème section du CNU : les faits

Au début de l’été, Agora s’était fait l’écho des curieuses pratiques d’auto-promotion dont ont bénéficié certains membres de la 19ème section du CNU (sociologie, démographie) et des protestations qu’elles ont suscitées. Tandis qu’il y a quelques jours, nous apprenions la démission de 11 des membres de la section en protestation contre ces pratiques un débat s’engageait sur leur caractère exceptionnel, sinon inédit, ou au contraire ancien. Plutôt que d’en rester aux rumeurs, nous avons voulu procéder à une mesure aussi précise que possible des pratiques d’auto-promotion au sein de la section « Sociologie, démographie » du CNU pour la décennie écoulée : c’est le résultat de cette mesure que nous soumettons ci-dessous à vos commentaires…

Continuer la lecture de Auto-promotions au sein de la 19ème section du CNU : les faits

CNRS : le temps de la « désUMRisation »

Après la création de l’ANR, une nouvelle étape  vient d’être franchie dans le désengagement du CNRS. Ses responsables mettent en effet en actes leur intention affichée de se retirer d’un laboratoire sur deux dans les sciences humaines et sociales. Et ce, indépendamment des résultats des évaluations suscitées par l’institution elle-même. Exemple avec le cas du laboratoire lillois du Clersé, qui regroupe de manière presque unique sociologues et économistes, dont nous reproduisons l’appel ci-dessous. Si votre laboratoire se trouve dans la même situation, n’hésitez pas à en faire part sur Agora : il est important de monter en généralité…

Continuer la lecture de CNRS : le temps de la « désUMRisation »

Droit d’enquêter, droit des enquêtés

droitenqueteC’est le titre d’un colloque passionnant qui va se tenir la semaine prochaine à Limoges. Organisé par Sylvian Laurens et Frédéric Neyrat, ce colloque abordera, pendant deux jours  (mercredi 30 septembre et jeudi 1er octobre 2009), les différentes questions juridiques, éthiques, méthodologiques, que soulèvent l’enquête en sciences sociales et la restitution de ses résultats. L’actualité récente, notamment avec la condamnation récente d’une équipe de chercheurs pour diffamation envers des enquêtés, montre à quel point ces questions sont de plus en plus cruciales, et il faut donc saluer l’effort fait dans le cadre de ce colloque pour saisir l’ensemble des dimensions du problème, comme le montre le programme des interventions ci-dessous.

Continuer la lecture de Droit d’enquêter, droit des enquêtés

Pourquoi nous démissionnons du CNU

Aujourd’hui, après la lettre de Jérôme Deauvieau diffusée depuis quelques semaines et que nous avons reproduite hier, l’affaire des auto-promotions au sein de la 19ème section du CNU (sociologie, démographie) débouche sur la démission de 11 membres de la section. Agora publie ci-dessous le texte en forme d’appel qu’ils signent collectivement à cette occasion…

Continuer la lecture de Pourquoi nous démissionnons du CNU

Auto-promotions à la 19ème section du CNU : une lettre de Jérôme Deauvieau

Au début de l’été, Agora s’était fait l’écho des curieuses pratiques d’auto-promotion dont ont bénéficié certains membres de la 19ème section du CNU (sociologie, démographie), et des protestations qu’elles ont suscité aussi bien à l’intérieur de la section, que dans l’ensemble de la communauté des sociologues (http://agora.hypotheses.org/2009/06/22/promotion/). Nous publions aujourd’hui cette lettre de Jérôme Deauvieau, deuxième vice-président de la 19ème section…

Continuer la lecture de Auto-promotions à la 19ème section du CNU : une lettre de Jérôme Deauvieau

Quand l’Apses écrit à Luc Châtel

Le 1er septembre dernier, par la voix de son président Sylvain David, l’Association des professeurs de sciences économiques et sociales (Apses) a adressé  une lettre ouverte au nouveau Ministre de l’Education Nationale, Luc Chatel. S’appuyant notamment sur les conclusions du rapport Descoings, elle l’invite notamment à rendre les sciences économiques à nouveau obligatoires pour tous les élèves de seconde, ainsi qu’à conserver une filière ES dans la maquette du « nouveau lycée » qui s’élabore actuellement. Une proposition qui reste cependant silencieuse quant au contenu même des programmes de SES, l’autre enjeu essentiel du débat.

Voir le texte complet de la lettre sur le site de l’APSES