Professeurs de SES : quelles pratiques ?

Le 16 mai 2009, l’Association des Professeurs de Sciences Economiques et Sociales (Apses) organisait les Assises de l’enseignement des SES à Paris. Pour préparer cette journée, l’association a mené une large consultation nationale selon plusieurs modalités dont une enquête en ligne. S’adressant à l’ensemble des professeurs de SES, cette enquête avait pour objectif de réaliser une photographie des perceptions de leurs pratiques par les enseignants de SES et leur vécu quant à la mise en œuvre des programmes.

Continuer la lecture de Professeurs de SES : quelles pratiques ?

Promotion des enseignants-chercheurs en sociologie : on n’est jamais si bien servi que par soi-même…

La rumeur courait depuis quelques jours : dans la liste des enseignants-chercheurs venant d’obtenir une promotion (au rang de professeur ou à la classe exceptionnelle de ce rang) à la suite des décisions de la 19ème section du Conseil national des universités (CNU) figureraient… plusieurs membres de cette section même ! Ce n’est plus une rumeur… Il suffit pour le prouver de comparer la liste des membres du Bureau de la 19ème section et la liste des promus par cette même section, toutes deux publiées sur le blog de l’Association des sociologues enseignants du supérieur (ASES), fort opportunément intitulé « Transparence CNU 19 ». Nous avons fait le travail pour vous : les trois professeurs promus à la classe exceptionnelle cette année – Gilles Ferréol, Michel Maffesoli et Patrick Tacussel -, sont tous les trois membres de rang A de la 19ème section du CNU.

Continuer la lecture de Promotion des enseignants-chercheurs en sociologie : on n’est jamais si bien servi que par soi-même…

Quelle liberté intellectuelle pour les universitaires ?

Vincent Geisser, chercheur au CNRS rattaché à l’Institut de recherche et d’études sur le mondes arabes et musulman (IREMAM) d’Aix-en-Provence, est convoqué le 29 juin devant un conseil de discipline pour « manquement au devoir de réserve » du fonctionnaire. Il lui est reproché d’avoir tenu des propos insultants à l’égard d’un « fonctionnaire sécurité défense » de l’institution dans une correspondance privée, mais repris sur un blog. Le chercheur se défend par ailleurs en décrivant le harcèlement expliquant que ledit fonctionnaire exercerait à son égard depuis 2004. Au-delà de ce conflit « de personnes », qui n’en est pas seulement un, c’est la liberté d’expression des enseignants-chercheurs qui se verrait remise en question si une sanction était adoptée à l’égard de Vincent Geisser. Un « collectif  pour la sauvegarde de la liberté intellectuelle des chercheurs et enseignants-chercheurs de la fonction publique » a été mis en place, ainsi qu’une pétition sous forme de lettre ouverte à Valérie Pécresse dont nous reproduisons le texte ci-dessous. Vous pouvez la signer à l’adresse : http://petition.liberteintellectuelle.net/ où vous trouverez également de plus amples informations concernant cette « affaire », ainsi que la réponse de la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche. A noter enfin que l’Association Française de Sociologie, l’Association des Sociologues de l’Enseignement Supérieur, l’Association Française de Science Politique et l’Association des Enseignants et Chercheurs en Science Politique ont publié un communiqué commun sur ce sujet, disponible à ce lien : http://www.afs-socio.fr/actu/actu09N06.html

Continuer la lecture de Quelle liberté intellectuelle pour les universitaires ?