Les Politiques des sciences. Séminaire alternatif

Deux fois par mois, l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) à Paris va accueillir cette année un séminaire un peu particulier. Celui-ci s’inscrit dans la suite des mouvements nés dans le monde universitaire français du refus du nouveau dispositif d’enseignement et de recherche mis en œuvre par le gouvernement de M. Sarkozy : « autonomie » des universités, nouveau statut des personnels, mastérisation des concours, transformation du CNRS et des autres EPST en « agences de moyens », nouvelles formes d’« évaluation » inspirées de la gestion des entreprises, etc. Cet ensemble de « réformes » a suscité parmi les universitaires et chercheurs de très vifs débats. Certains le soutiennent activement, d’autres le refusent farouchement et aspirent à d’autres réformes. Le rapport des forces est incertain et l’avenir reste ouvert.

Continuer la lecture de Les Politiques des sciences. Séminaire alternatif

CNRS : le temps de la “désUMRisation”

Après la création de l’ANR, une nouvelle étape  vient d’être franchie dans le désengagement du CNRS. Ses responsables mettent en effet en actes leur intention affichée de se retirer d’un laboratoire sur deux dans les sciences humaines et sociales. Et ce, indépendamment des résultats des évaluations suscitées par l’institution elle-même. Exemple avec le cas du laboratoire lillois du Clersé, qui regroupe de manière presque unique sociologues et économistes, dont nous reproduisons l’appel ci-dessous. Si votre laboratoire se trouve dans la même situation, n’hésitez pas à en faire part sur Agora : il est important de monter en généralité…

Continuer la lecture de CNRS : le temps de la “désUMRisation”

Auto-promotions à la 19ème section du CNU : une lettre de Jérôme Deauvieau

Au début de l’été, Agora s’était fait l’écho des curieuses pratiques d’auto-promotion dont ont bénéficié certains membres de la 19ème section du CNU (sociologie, démographie), et des protestations qu’elles ont suscité aussi bien à l’intérieur de la section, que dans l’ensemble de la communauté des sociologues (http://agora.hypotheses.org/2009/06/22/promotion/). Nous publions aujourd’hui cette lettre de Jérôme Deauvieau, deuxième vice-président de la 19ème section…

Continuer la lecture de Auto-promotions à la 19ème section du CNU : une lettre de Jérôme Deauvieau

Quand l’Apses écrit à Luc Châtel

Le 1er septembre dernier, par la voix de son président Sylvain David, l’Association des professeurs de sciences économiques et sociales (Apses) a adressé  une lettre ouverte au nouveau Ministre de l’Education Nationale, Luc Chatel. S’appuyant notamment sur les conclusions du rapport Descoings, elle l’invite notamment à rendre les sciences économiques à nouveau obligatoires pour tous les élèves de seconde, ainsi qu’à conserver une filière ES dans la maquette du “nouveau lycée” qui s’élabore actuellement. Une proposition qui reste cependant silencieuse quant au contenu même des programmes de SES, l’autre enjeu essentiel du débat.

Voir le texte complet de la lettre sur le site de l’APSES

Professeurs de SES : quelles pratiques ?

Le 16 mai 2009, l’Association des Professeurs de Sciences Economiques et Sociales (Apses) organisait les Assises de l’enseignement des SES à Paris. Pour préparer cette journée, l’association a mené une large consultation nationale selon plusieurs modalités dont une enquête en ligne. S’adressant à l’ensemble des professeurs de SES, cette enquête avait pour objectif de réaliser une photographie des perceptions de leurs pratiques par les enseignants de SES et leur vécu quant à la mise en œuvre des programmes.

Continuer la lecture de Professeurs de SES : quelles pratiques ?

Promotion des enseignants-chercheurs en sociologie : on n’est jamais si bien servi que par soi-même…

La rumeur courait depuis quelques jours : dans la liste des enseignants-chercheurs venant d’obtenir une promotion (au rang de professeur ou à la classe exceptionnelle de ce rang) à la suite des décisions de la 19ème section du Conseil national des universités (CNU) figureraient… plusieurs membres de cette section même ! Ce n’est plus une rumeur… Il suffit pour le prouver de comparer la liste des membres du Bureau de la 19ème section et la liste des promus par cette même section, toutes deux publiées sur le blog de l’Association des sociologues enseignants du supérieur (ASES), fort opportunément intitulé “Transparence CNU 19”. Nous avons fait le travail pour vous : les trois professeurs promus à la classe exceptionnelle cette année – Gilles Ferréol, Michel Maffesoli et Patrick Tacussel -, sont tous les trois membres de rang A de la 19ème section du CNU.

Continuer la lecture de Promotion des enseignants-chercheurs en sociologie : on n’est jamais si bien servi que par soi-même…

Équilibre des filières au lycée : une autre réforme est possible

Ce texte d’Olivier Godechot est initialement paru le 26 mai 2009 sur Mediapart. Nous le reproduisons ici, avec l’aimable autorisation de son auteur, et nous vous invitons à partager avec nos lecteurs vos réactions, en utilisant la possibilité de poster un commentaire proposée à la suite de l’article.

Un des grands problèmes des réformes du système éducatif tient à la confusion délibérée de deux objectifs : l’amélioration de la qualité et de l’équité du système éducatif d’une part et la réduction de son coût d’autre part. On suspecte avec raison des réformes qui mettent en avant l’égalité des chances ou la charge horaire des lycéens d’être avant tout guidées par des considérations budgétaires. La précédente réforme du lycée, provisoirement gelée, ne fait pas exception.

Cette réforme reposait en partie sur un diagnostic justifié des déséquilibres des filières générales du lycée : une hiérarchisation trop forte des filières entre la « voie royale », la filière scientifique (S) – et au sein de celle-ci la S option mathématiques, et les autres filières économiques et sociales (ES) et littéraires (L) ; une filière scientifique paradoxale qui sert surtout comme label de sélection et qui donne peu le goût des sciences ; une filière économique qui peine à former de véritables économistes ; une filière littéraire, dont les mérites sont reconnus, mais qui souffre d’une désaffection grandissante.

Continuer la lecture de Équilibre des filières au lycée : une autre réforme est possible

Assises de l’enseignement des SES

L’Association des Professeurs de Sciences Economiques et Sociales (APSES) a décidé d’organiser des “Assises de l’enseignement de SES” le samedi 16 mai prochain à la Bourse du Travail de Paris. Après une mise en perspective historique par Claude Lelièvre, historien de l’éducation, il s’agira dans un premier temps (le matin) de réaliser une synthèse des réponses au questionnaire mis en ligne sur le site de l’APSES ainsi que des contributions issues des réunions qui se sont tenues dans les régionales. Jérôme Deauvieau clôturera les débats de la matinée en apportant son regard de sociologue de l’éducation, à partir notamment de l’étude qu’il a conduite sur les pratiques des enseignants de SES.

Continuer la lecture de Assises de l’enseignement des SES

40 ans de SES au lycée

Les Cahiers Pédagogiques sont édités par le Cercle de Recherche et d’Action Pédagogique, une association composée notamment d’enseignants désireux de s’interroger sur leurs pratiques. Le numéro 472 de la revue, daté d’avril 2009, est consacré aux sciences économiques et sociales. On y retrouve divers articles, des propositions d’activités pédagogiques originales, mais aussi un retour sur l’histoire de la discipline, indissociable de la “démocratisation” de l’enseignement secondaire, ainsi qu’une réflexion sur la place de la filière ES dans l’école et la société actuelles. Les SES font en effet l’objet depuis quelques temps d’attaques récurrentes de la part de certains dirigeants, alors même que la demande sociale à leur égard n’a jamais semblé aussi importante.
On peut retrouver sur le site de la revue une présentation du dossier, l’éditorial de Patricia Morini   mais aussi plusieurs articles disponibles gratuitement en ligne, parmi lesquels plusieurs témoignages d’anciens élèves, ainsi qu’une bibliographie assez complète.
De quoi préparer studieusement les “Assises de l’enseignement des SES” qu’organise l’APSES à Paris le 16 mai prochain…

“Quel avenir pour les sciences sociales ?”, si vous avez manqué le début…

Le 9 mars dernier, le Réseau Thématique Pluridisciplinaire “Société en évolution, science sociale en mouvement” organisait une journée de débats intitulée : “Quel avenir pour les sciences sociales ?”. Pour ceux qui n’auraient pas pu assister à l’ensemble des débats, Giovanni Prete en propose ici un compte-rendu appliqué.

Par Giovanni Preste[1]

Dans l’esprit qui l’anime depuis sa création, le RTP a organisé une journée de débats le 9 mars dernier autour de l’avenir des sciences sociales. Alors que d’importantes mobilisations sont en cours, il semblait important de s’interroger sur deux questions centrales : le financement de la recherche en SHS et l’enseignement des SES du lycée au supérieur. Le programme constitué de présentations de travaux de recherche, de témoignages et d’échanges avec la salle, se voulait à la fois ancrée dans l’actualité des réformes et un moment de partage de connaissances capables de mettre en perspective ces réformes et de les aborder de manière plus critique.

Continuer la lecture de “Quel avenir pour les sciences sociales ?”, si vous avez manqué le début…