Le Mauss appelle au don

L’histoire pourrait presque prêter à sourire si ses conséquences n’en étaient pas si graves. Le Mouvement Anti-Utilitariste dans les Sciences Sociales qui, depuis maintenant trois décennies, plaide en actes pour une approche alternative des phénomènes économiques et sociaux axée sur les relations de « dons » est mis en danger par une récente condamnation dont il a fait preuve devant les Prud’hommes. Le travail bénévole d’un certain nombre de ses collaborateurs a en effet été reclassé en salariat déguisé, et l’association condamnée à leur verser 30 000 euros. Faute de pouvoir en disposer, celle-ci a donc récemment lancé un appel à un soutien financier de la part de ses lecteurs et sympathisants, afin de poursuivre ses activités éditoriales. Le contre-don est assez évident : contribuer au maintien du pluralisme dans les approches en sciences sociales.

Pour en savoir plus : RDMP, « Le MAUSS est en danger, APPEL URGENT AUX DONATEURS ET BIENFAITEURS », Revue du MAUSS permanente, 14 novembre 2011 [en ligne]. http://www.journaldumauss.net/spip.php?article849

Zadig et la destinée de l’économie

Comme l’a bien décrit Frédéric Lebaron, la crise économique actuelle est aussi celle de la pensée économique. Aussi, après la création de l’AFEP (Association française d’économie politique) et du collectif des « Économistes atterrés », voici une nouvelle initiative pour souligner la nécessité de réenchâsser l’économie dans les sciences humaines et sociales.

Initié par Ai-Thu Dang (MCF, Université Paris 1), Christine Erhel (MCF, Université Paris 1), Jérôme Gautié (Professeur, Université Paris 1), Sophie Harnay (MCF, Université Paris Ouest Nanterre), Hélène Raymond (Professeure, Université Paris Ouest Nanterre) qui l’ont baptisé d’après un conte voltairien cher à l’actuel secrétaire d’État au commerce et à l’artisanat, celui-ci vient ainsi de publier une lettre ouverte à sa collègue de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, que nous reproduisons ci-dessous avec leur autorisation.

Continuer la lecture de Zadig et la destinée de l’économie

Censure à « Hommes et Migrations » ?

Le « durcissement » politique actuel sur la question migratoire ne cesse décidément de distiller ses effets. Dernier épisode en date : l’annulation d’un débat intitulé « Postcolonialisme ou situation postcoloniale ? » qui devait se tenir à la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration (CNHI) à Paris, institution qui malgré sa création récente, n’en est pas à sa première controverse. En cause : le refus de la contribution de Nicolas Bancel dans le dossier issu de ces journées et coordonné par Esther Benbassa, qui devait paraître dans le prochain numéro d’Hommes et Migration. Joseph Confavreux a ainsi enquêté sur cette « affaire » pour le site Médiapart et en conclut à un cas de censure pour le moins inquiétant. Les non-abonnés pourront le lire sur le site d’Esther Benbassa, qui propose également d’autres articles réalisés autour de cette histoire. Epilogue : le dossier sur la France postcoloniale en question paraîtra finalement en septembre, mais dans la revue… Mouvements !

Menaces sur Persée : mises au point contradictoires

La présidence de l’Université Lyon 2  a réagi à la pétition alertant sur la situation du portail de numérisation et diffusion d’articles de revues scientifiques par un communiqué où elle nie l’éventuelle d’une fermeture, tout en reconnaissant que sa situation financière doit amener un changement de sa tutelle et de son fonctionnement. Un argumentaire que remettent à leur tour en cause les personnels concernés sur un blog dédié. Prochaine étape : la rencontre prévue entre les uns et les autres le 17 mars prochain. Affaire à suivre, dans tous les sens du terme…

Le portail « Persée » menacé de fermeture

Une pétition vient d’être lancée suite à la décision unilatérale de la direction de l’Université de Lyon 2 de mettre fin à la convention-cadre qui l’unissait au programme de numérisation et de diffusion libre d’articles de revues scientifiques « Persée« .  Outil de travail devenu indispensable pour la très grande majorité des chercheuses et chercheurs et des étudiant-e-s, mais aussi moyen de diffusion de la recherche auprès du plus grand nombre, cette bibliothèque en ligne pourrait ainsi s’arrêter de fonctionner dès le 10 mai prochain.

Voici l’URL de la pétition : http://www.lapetition.be/en-ligne/Persee-en-peril-9491.html

Continuer la lecture de Le portail « Persée » menacé de fermeture