Lire des SES au lycée, à quel prix ?

Le 21 septembre dernier, le Ministre de l’Education Nationale annonce en fanfare la création d’un prix lycéen “Lire l’économie” en partenariat avec l’association “Lire la société” (cherchez l’erreur…). Seul hic : Luc Chatel et ses associés font peu de cas du “Prix du livre lycéen de Sciences Economiques et Sociales“. Créé en 2002 par Arnaud Catala, professeur de SES à Evreux, et ses élèves, ce dernier implique un nombre croissant d’établissements et donc d’élèves-jurés. Simple oubli ou négligence volontaire ? Quoiqu’il en soit, cela fait un peu désordre à l’heure où plus que jamais, le Ministère de l’Education Nationale (MEN) enjoint ses agents à faire preuve d’initiatives. L’APSES s’est récemment chargée de rafraîchir la mémoire de ses responsables administratifs et politiques, mais pour l’heure, la réponse du MEN se fait attendre…

Les sociologues démissionnent du jury de l’agrégation externe de SES

La bataille autour des SES est loin d’être terminée. Alors que des membres du Bureau national viennent de rencontrer Jean Etienne, le doyen de l’Inspection générale pour la discipline et convoquent une Assemblée générale de l’association à Paris le 16 octobre prochain, les sociologues membres du jury de l’agrégation externe viennent d’annoncer leur démission collective. Ce n’est cependant pas ici la refonte des programmes qu’ils mettent en cause, mais celle des épreuves dudit concours, et notamment l’introduction d’une épreuve portant sur la capacité des candidats à “agir en fonctionnaire de l’Etat et de façon éthique et responsable” qu’ils ne s’estiment pas en mesure d’évaluer. Une décision de fonctionnaires “éthiques et responsables” ?

Continuer la lecture de Les sociologues démissionnent du jury de l’agrégation externe de SES

Programme de 1ère ES : le refus des politistes

La période estivale est peu propice aux mobilisations. Les politistes le savent bien, mais deux de leurs associations professionnelles – l’Association des Enseignants Chercheurs en Science Politique (AECSP) et l’Association Nationale des Candidats aux Métiers de la Science Politique (ANCMSP) n’en ont pas moins pris la plume pour dénoncer le projet de programme de 1ère ES validé par le Conseil Supérieur de l’Éducation au début du mois.  Nous reproduisons ci-dessous le communiqué en espérant qu’il suscitera réponses et débats.

Continuer la lecture de Programme de 1ère ES : le refus des politistes

Amendez le programme !

La mobilisation se poursuit autour du projet de programme de SES pour la classe de 1ère.  Après que l’Association des professeurs de sciences économiques et sociales (APSES), représentée par son président Sylvain David, ait décidé de démissionner de la commission d’experts chargés d’élaborer le nouveau programme, le président dudit groupe, l’économiste Jacques Le Cacheux a répondu. Non sur le fond mais en proposant un débat public. On ne peut que se réjouir d’une telle proposition et espérer que cette proposition de discussion ne soit pas qu’un mot, mais ait  réellement lieu avant que ces programmes ne soient “actés”. Pour commencer, les premières analyses critiques ont été avancées par l’APSES, le SNES ainsi qu’Arnaud Parienty, enseignant de SES. Enfin, signe des temps, l’APSES a rédigé une proposition alternative de programme et propose au public de voter pour celui qui lui paraît le plus souhaitable.

Sondages… un cas d’école !

Sur le site Rue 89, Bernard Girard, “enseignant bloggeur”, propose un billet intéressant à plus d’un titre pour les sciences sociales. En présentant la “Fondation pour l’école”, il permet en effet simultanément de traiter de sociologie des sondages – et de certains biais que la formulation des questions peut introduire-, et de celle des groupes d’intérêts – mettant au passage en lumière le rôle que les médias peuvent occuper dans le lobbying-, et enfin d’étude de la stratification sociale – et du sens particulier que la “liberté” revêt quand elle est croisée avec la variable de classe…Et dire que certains continuent de nier que l’école représente un enjeu de luttes.

Déni de pluralité

Le projet de programme de SES pour la 1ère ES ne fait décidément pas l’unanimité. L’association française d’économie politique (AFEP), créée fin 2009, a publié à son tour un communiqué en début de semaine pour dénoncer le monisme de l’approche que proposent les concepteurs dudit programme. Cependant, les médias peinent encore à se saisir du sujet…

1èreES : un projet de programme contesté

Alors que l’APSES, représentée par son président, avait décidé de démissionner de la commission d’élaboration du nouveau programme de 1ère ES lundi 24 mai, celle-ci rendait public le résultat de ses “travaux” trois jours plus tard. Un projet de programme dont les orientations sont remises en cause par de nombreux enseignants de la discipline, comme Erwan Le Nader qui nous a fait parvenir le texte suivant.

Continuer la lecture de 1èreES : un projet de programme contesté

Nouveau programme de 2nde : rendez votre avis public

Alors que le Ministère de l’Education nationale a lancé une consultation à destination des enseignants sur les nouveaux programmes, l’Association des professeurs de sciences économiques et sociales invite les participant-e-s à rendre leur avis public sur son site, en ce qui concerne les SES, afin de rendre le dispositif moins opaque. Pas sûr que cela suffise pour autant à ce que ces avis soient réellement pris en compte.

Programmes de 2nde : une vraie consultation ?

Ce n’est pas un scoop : la réforme du lycée est loin de faire l’unanimité au sein de la communauté éducative. Dernier volet en date, les projets de  nouveaux programmes pour la classe de 2nde que la direction générale de l’enseignement scolaire (Dgesco) du ministère de l’Education nationale vient de rendre public. Le traitement des SES est particulièrement préoccupant : reléguées au rang d'”enseignenment exploratoire”  doté d’un horaire réduit à une heure et demi hebdomadaire, les contenus font la part belle à la micro-économie la plus “orthodoxe” au détriment des autres sciences sociales, ainsi que le souligne l’Association des Professeurs de SES (Apses).

Continuer la lecture de Programmes de 2nde : une vraie consultation ?

« Universitariser » le lycée ou « secondariser » l’Université ?

Alors que lycée et Université sont sous le coup de réformes aussi profondes que contestées, l’Agence Emploi Formation (AEF) organisait mercredi 27 janvier dernier à Paris un colloque intitulé “Rapprocher le lycée et l’enseignement supérieur, un défi pour l’avenir”. Un sujet effectivement important, mais dont les présupposés implicites des différents décideurs institutionnels – à commencer par Jean-Michel Blanquer, directeur général de l’enseignement scolaire, le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel,ou Richard Descoings, directeur de l’IEP de Paris- sont bien mis en évidence par ce résumé quelque peu partiel de la rencontre réalisé par Sandra Ktourza sur le blog VousNousIls.fr. De bonnes raisons d’amener cette question dans le débat public.