Bienvenue dans AGORA !

L’avenir des sciences sociales suscite aujourd’hui des inquiétudes grandissantes, et engendre de nombreuses prises de positions. AGORA se donne comme objectif de contribuer à la visibilité de ces débats autour des sciences sociales, d’une part en effectuant un travail aussi complet que possible de signalement des contributions existantes, et d’autre part en offrant à celles et ceux qui le souhaitent un espace original et libre d’expression sur les grandes questions qui agitent la communauté scientifique : financement de la recherche en science sociales, recrutement et statut des enseignants et des chercheurs, évaluation de la recherche, enseignement des sciences sociales dans le secondaire et le supérieur… AGORA a ainsi pour vocation de permettre à toutes et à tous à la fois de suivre l’actualité des débats sur l’avenir des sciences sociales et d’accéder à l’ensemble de la documentation disponible en la matière.

Dans un premier temps, AGORA servira d’espace de rassemblement des documents pouvant alimenter les débats sur l’avenir des sciences sociales au cours de la journée d’études organisée à Paris le lundi 9 mars 2009 par le Réseau thématique pluridisciplinaire (RTP) « Société en évolution, science sociale en mouvement » du CNRS.

Au-delà de la journée du 9 mars 2009, AGORA vise à devenir un acteur-clé dans l’animation des débats autour des sciences sociales en France.

Dès maintenant, pour alimenter ce site et étayer les réflexions lors de la journée du 9 mars, nous recherchons tous les documents (opinion mailée, communiqué syndical, article scientifique, article de presse, etc.) que vous aurez jugés intéressants, et qui concernent les transformations de la recherche et de l’enseignement en général, et en sciences sociales en particulier.

Les documents portant sur les questions suivantes nous intéressent particulièrement, pour alimenter à la fois la réflexion lors de la journée du 9 mars 2009, et les grandes rubriques d’AGORA :

1. L’enseignement de la sociologie et des sciences sociales, aussi bien au lycée que dans le supérieur ;

2. La recherche, son financement et son évaluation (projets de court terme, agences, effets sur l’organisation du travail individuel et collectif, pilotage politique…) ;

3. Les métiers, les institutions, et la redéfinition des hiérarchies au sein de l’espace de l’enseignement supérieur et de la recherche. Notre question porte sur la préservation d’anciennes hiérarchies par les réformes (dualité grandes écoles universités, agrégations du supérieur) et sur la création simultanée de nouvelles hiérarchies (effets des indicateurs quantifiés, modifications des équilibres entre les disciplines, renforcement des présidences dans les universités, renforcement des exécutifs dans la gouvernance du système de recherche – dont le recrutement, individualisation des carrières).

Nous vous invitons donc dès maintenant à nous envoyer puis à nous signaler au fur et à mesure, tous les documents pouvant alimenter le débat, à l’adresse suivante :

rtpsociologie@me.com

Ces documents seront signalés dans les rubriques correspondantes d’AGORA et feront, dans la mesure du possible, l’objet de synthèses lors de la journée du 9 mars 2009, qui serviront de bases aux discussions.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.