Le développement de la sociologie française contemporaine : les contrats au service de la recherche académique dans les années 1960

Par Philippe Masson[1]

Le lundi 9 mars 2009, le RTP « Société en évolution, science sociale en mouvement » a organisé une journée de débats intitulée : « Quel avenir pour les sciences sociales ? ». Avec l’aimable permission de leurs auteurs, AGORA publie les textes des interventions de cette journée.

Je voudrais remercier d’abord les membres du bureau du RTP Société en évolution, science sociale en mouvement pour leur invitation, et plus particulièrement, Sandrine Lefranc et Sophie Pochic, chargées de l’organisation de la matinée.

Laissez-moi, pour commencer, vous raconter une brève anecdote qui situera bien, je crois, mon propos et, plus largement, le thème de cette matinée. Il y a une quinzaine de jours, je siégeais au Conseil scientifique de l’UFR de sociologie de l’Université de Nantes dont l’ordre du jour portait uniquement sur l’examen des demandes de promotion des enseignants-chercheurs du département. Pendant l’examen des candidatures des maîtres de conférences à la hors-classe, la directrice du laboratoire de sociologie souligna comme élément positif du dossier d’un collègue qu’il avait réalisé plusieurs rapports de recherche. Plusieurs des personnes présentes approuvèrent. Je demandai alors de manière faussement naïve pour quelles raisons ce genre d’activités pouvait être un critère.

Continuer la lecture de Le développement de la sociologie française contemporaine : les contrats au service de la recherche académique dans les années 1960