Équilibre des filières au lycée : une autre réforme est possible

Ce texte d’Olivier Godechot est initialement paru le 26 mai 2009 sur Mediapart. Nous le reproduisons ici, avec l’aimable autorisation de son auteur, et nous vous invitons à partager avec nos lecteurs vos réactions, en utilisant la possibilité de poster un commentaire proposée à la suite de l’article.

Un des grands problèmes des réformes du système éducatif tient à la confusion délibérée de deux objectifs : l’amélioration de la qualité et de l’équité du système éducatif d’une part et la réduction de son coût d’autre part. On suspecte avec raison des réformes qui mettent en avant l’égalité des chances ou la charge horaire des lycéens d’être avant tout guidées par des considérations budgétaires. La précédente réforme du lycée, provisoirement gelée, ne fait pas exception.

Cette réforme reposait en partie sur un diagnostic justifié des déséquilibres des filières générales du lycée : une hiérarchisation trop forte des filières entre la « voie royale », la filière scientifique (S) – et au sein de celle-ci la S option mathématiques, et les autres filières économiques et sociales (ES) et littéraires (L) ; une filière scientifique paradoxale qui sert surtout comme label de sélection et qui donne peu le goût des sciences ; une filière économique qui peine à former de véritables économistes ; une filière littéraire, dont les mérites sont reconnus, mais qui souffre d’une désaffection grandissante.

Continuer la lecture de Équilibre des filières au lycée : une autre réforme est possible