Sociologie : « Comment en est-on arrivé là ? »

On sait que le plagiat est monnaie courante parmi les étudiants, mais quand il devient le fait de professeurs des Universités, il y a de quoi s’interroger. La récente mise en évidence d’un tel cas a inspiré à Claude Dubar un texte publié aujourd’hui sur le (bon) blog de Pierre Dubois, Histoires d’Universités, dans lequel il revient sur l’origine des dérives récentes qui ont touché la discipline et en particulier la 19e section du CNU et plaide notamment pour la définition claire de ce que représente une « publication » en la matière. Voici le lien vers ce texte que nous jugeons, à Agora aussi, important.

Les « compétences » du chercheur « idéal »

Après le « socle » de compétences des élèves et le livret de celles que doivent maîtriser les enseignants « stagiaires » (si l’on considère que le stage existe encore…), voici que vient d’être publié le référentiel des compétences du chercheur « expérimenté » à l’horizon 2020. C’est le résultat d’une « étude » menée conjointement par l’Association pour l’emploi des cadres (Apec) – qui n’aurait donc guère de tâche prioritaire en cette période- et du cabinet de conseil Deloitte. Trois groupes ont été distingués : à côté des compétences scientifiques, les « compétences en gestion de projets et d’équipes » et les « aptitudes personnelles/savoir-être ». Tout un programme, qui devrait faire rire jaune les lecteurs du Nouvel esprit du capitalisme de Luc Boltanski et Eve Chiapello (1999), et confirmera les craintes des plus pessimistes quant à la « managerialisation » de nos métiers…

Voir la présentation sur le site de l’Apec (on appréciera également l’intitulé de l’article…)

« Réformes » de l’Université : un enjeu européen

Si les médias ont abondamment relayé les mouvements qui ont animé l’Université française ces dernières années, ils sont restés en revanche beaucoup plus discrets sur les logiques structurelles qui les sous-tendent, et en particulier sur la dimension européenne des réformes (1), mais aussi de leurs oppositions, tant intra-(2) qu’internationales.  Nouvelle illustration avec le récent contre-sommet qui s’est tenu à Vienne du 11 au 14 mars derniers. Un collègue, chercheur au CNRS, y était et nous en propose le compte-rendu qui suit, non sans oublier de replacer cet événement dans la perspective nécessaire.

Continuer la lecture de « Réformes » de l’Université : un enjeu européen

Ce qu’autonomie veut dire…

Contactés par Jean-François Bayart, directeur de recherche au CNRS bien connu pour ses travaux sur l’Etat en Afrique et la politique « par le bas », nous reproduisons la lettre ouverte que celui-ci a adressée il y a quelques semaines à Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, au sujet du blocage « incompréhensible » de sa carrière. Au-delà de son cas individuel, c’est bien la question de l’indépendance politique des instances d’évaluation au sein de l’enseignement supérieur et de la recherche qui est mise en question ici.

Continuer la lecture de Ce qu’autonomie veut dire…

« L’autre » CNU et l’avenir de l’enseignement

Après plusieurs semaines de « veille », la Coordination Nationale des Universités s’est de nouveau réunie ce lundi 25 janvier 2010 à Paris. 28 établissements étaient représentés aux côtés de différentes organisations syndicales ou associatives. Au terme de ce rassemblement, plusieurs motions – que nous reproduisons ci-dessous- ont été adoptées, qui invitent à penser ensemble les différentes « réformes » actuellement à l’œuvre aux différents âge du système éducatif. Un certain nombre de positions fermes ont ainsi été adoptées, allant de l’organisation des concours d’enseignement à l’évaluation des enseignants-chercheurs en passant par l’emploi institutionnalisé des vacataires.  Le débat est (r)ouvert, reste la question de la temporalité et des modes d’action…

Continuer la lecture de « L’autre » CNU et l’avenir de l’enseignement

19e section du CNU : la crise divise

La trêve des confiseurs n’y a rien fait : l’affaire des auto-promotions au sein de la section 19 du Conseil National des Universités n’est toujours pas réglée. Elle est même entrée dans une nouvelle phase avec la division qui s’est opérée dans les rangs des « contestataires ». Bref rappel des faits : pour protester contre l’auto-promotion de certains de leurs « confrères », 11 membres de la 19e section ont démissionné, tandis qu’un appel initié notamment par les deux principales associations professionnelles, l’Association française de sociologie (AFS) et l’Association des sociologues de l’enseignement supérieur (ASES) réunissait plus de 600 signataires. Les mis en cause n’ont cependant pas réagi, soutenus en cela par la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Valérie Pécresse (UMP), arguant que « toutes les procédures ont été respectées ».

Continuer la lecture de 19e section du CNU : la crise divise

La formation économique et sociale des lycéens reléguée au rang d’accessoire

La nouvelle architecture du lycée devrait entrer en vigueur dès la rentrée 2010. La place accordée aux sciences économiques et sociales en classe de seconde y serait encore réduite, ce qui va à l’encontre des préoccupations affichées concernant l’orientation et l’ouverture civique des élèves. L’Association des professeurs de sciences économiques et sociales (APSES) a dénoncé cette contradiction dans un communiqué rendu public hier, 26 octobre, et que nous reproduisons ci-dessous.

[N.B. : les parties soulignées en gras l’ont été par les auteurs originaux]

Lors de sa présentation des enjeux et objectifs de la réforme du lycée du 13 octobre dernier, Luc Chatel a plaidé pour une orientation qui soit « plus ouverte », « plus progressive » et « plus juste ». Comment expliquer alors que le projet actuel de réforme cantonne les Sciences Economiques et Sociales à un statut optionnel « d’enseignement d’exploration » restreint à un enseignement d’1h30 par semaine en classe de seconde, c’est-à-dire un horaire en recul de près de 50% de l’offre actuelle qui est déjà insuffisante puisque les SES ne sont qu’optionnelles en seconde ?

Continuer la lecture de La formation économique et sociale des lycéens reléguée au rang d’accessoire

Les Politiques des sciences. Séminaire alternatif

Deux fois par mois, l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) à Paris va accueillir cette année un séminaire un peu particulier. Celui-ci s’inscrit dans la suite des mouvements nés dans le monde universitaire français du refus du nouveau dispositif d’enseignement et de recherche mis en œuvre par le gouvernement de M. Sarkozy : « autonomie » des universités, nouveau statut des personnels, mastérisation des concours, transformation du CNRS et des autres EPST en « agences de moyens », nouvelles formes d’« évaluation » inspirées de la gestion des entreprises, etc. Cet ensemble de « réformes » a suscité parmi les universitaires et chercheurs de très vifs débats. Certains le soutiennent activement, d’autres le refusent farouchement et aspirent à d’autres réformes. Le rapport des forces est incertain et l’avenir reste ouvert.

Continuer la lecture de Les Politiques des sciences. Séminaire alternatif

Crise à la 19ème section du CNU : l’appel du 16 octobre 2009

Au terme de la journée de débats du vendredi 16 octobre 2009, un appel a été signé par les deux associations professionnelles, AFS et ASES, ainsi que par trois organisations syndicales, le SNESUP, le Sgen-CFDT, QSF. Il est urgent de sortir de cette crise afin que le CNU 19 puisse de nouveau correctement fonctionner. Il est donc important que cet appel, que nous reproduisons ci-dessous, soit signé le plus largement et le rapidement possible.

Voici le lien vers la pétition que vous pouvez signer en ligne : http://5261.lapetition.be

La rencontre organisée le 16 octobre 2009 à l’initiative de l’AFS et de l’ASES a permis de prendre toute la mesure de la crise que traverse actuellement la 19 ème section du CNU. De fait cette section ne peut plus fonctionner aujourd’hui alors même que va s’ouvrir la campagne de qualification des MCF et Pr. Il s’agit d’urgence de redonner à la section les moyens d’assurer ses missions. Les organisations soussignées soutiennent les démissionnaires et appellent les membres restants à démissionner immédiatement. Elles demandent au ministère d’examiner avec leur concours les conditions du renouvellement complet de la section.

AFS
ASES
Snesup
Sgen-CFDT
QSF

L’évaluation des enseignants chercheurs, quelles règles de fonctionnement pour la section 19 du CNU ?

L’Association des sociologues enseignants du supérieur (ASES) et l’Association française de sociologie (AFS) organisent le vendredi 16 octobre 2009 une journée de débats consacrés aux questions soulevées par la dernière campagne de promotion de la 19ème section du CNU. Cette journée aura lieu à l’Université Paris Descartes, Amphi Vulpian (12 rue de l’Ecole de Médecine, Paris VIe).

En voici le programme…

Continuer la lecture de L’évaluation des enseignants chercheurs, quelles règles de fonctionnement pour la section 19 du CNU ?