Le localisme dans le monde académique : rencontre avec Olivier Godechot (Lyon, ENS Lettres et sciences humaines, jeudi 5 mars 2009, 18h-20h)

Le cycle de conférences « Au fil du travail des sciences sociales » de l’ENS Lettres et sciences humaines organise une rencontre avec Olivier Godechot, sociologue, chargé de recherches au CNRS, Centre Maurice Halbwachs.

Le localisme universitaire : éthique de la fidélité ou clientélisme pervers ? Pour cerner l’ampleur du favoritisme dont profitent les candidats locaux, Olivier Godechot et Alexandra Louvet ont établi une mesure à partir d’une base originale, celle des thèses soutenues entre 1972 et 1996. L’enquête poursuit plusieurs objectifs : mesurer un phénomène social intéressant et mal connu, à savoir le localisme académique, informer la principale intéressée, la communauté universitaire, de son importance statistique et susciter des débats sur la nocivité éventuelle du phénomène ainsi que sur les possibles moyens d’y remédier

Continuer la lecture de Le localisme dans le monde académique : rencontre avec Olivier Godechot (Lyon, ENS Lettres et sciences humaines, jeudi 5 mars 2009, 18h-20h)

Les revues de sciences humaines et sociales doivent-elles être classées ?

Une vingtaine de revues de sciences humaines et sociales ont décidé de prendre l’initiative d’un appel à refuser l’établissement d’un « classement » des revues par l’AERES qui servirait de point d’appui à l’évaluation de la recherche. Agora publie ci-dessous le texte de cette prise de position.

Un débat très important agite, depuis 2008 au moins, la communauté internationale des chercheurs. Il concerne les revues et les modalités de leur classement, de leur notation et de leur évaluation. L’évaluation des revues n’est pas neuve (pensons par exemple au classement proposé par le CNRS en 2004), et les chercheurs sont familiers de la logique de hiérarchisation, plus ou moins formelle, qui sous-tend les pratiques scientifiques. Il nous semble même normal, sensé et essentiel que soient mises en valeur et distinguées les revues dont la qualité scientifique est reconnue par les professionnels de la recherche. Mais selon quels critères et selon quelles modalités ? Aujourd’hui, il nous paraît urgent de faire connaître notre position sur cette question, d’autant que la signification de la liste française de revues établie par l’AERES (Agence d’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur) s’est vue confortée par la réforme du statut de l’enseignant-chercheur promue par l’actuel gouvernement.

Continuer la lecture de Les revues de sciences humaines et sociales doivent-elles être classées ?

Compte-rendu du conseil scientifique du département SHS du CNRS du 22 janvier 2009

Le conseil scientifique du département SHS du CNRS s’est réuni à Paris le 22 janvier 2009, avec à son ordre du jour, notamment, une intervention de C. Bréchignac sur la procédure de nomination du futur directeur scientifique de l’INSHS, et un point sur l’avenir de la recherche en SHS dans le cadre des réformes actuelles.

 

Continuer la lecture de Compte-rendu du conseil scientifique du département SHS du CNRS du 22 janvier 2009

Faut-il avoir peur des présidents d’université ?

Le 3 février 2009, la Conférence des Présidents d’Université (CPU) a publié sur son site un texte intitulé « Faut-il avoir peur des présidents d’université ?« . Ce texte, co-signé par Lionel Collet (Président de la CPU), Simon Bonnafoux et Jacques Fontanille (Vice-présidents), vise à rassurer les enseignants chercheurs quant à la réforme de leur statut

Continuer la lecture de Faut-il avoir peur des présidents d’université ?

Une discipline sans disciplines ? Réponse à Pascal Combemale

Par Laurent Braquet, Denis Colombi, Estelle Hemdane, enseignants de SES, membres de l’Apses

Note des Editeurs : les analyses et les opinions exprimées dans ce texte sont celles de ses auteurs, et non celles d’AGORA ou de ses rédacteurs. Elles sont reproduites ici, conformément à la vocation d’AGORA, pour alimenter les débats sur l’enseignement et la recherche en sciences sociales.

Le 3 décembre 2008, une grande manifestation, organisée par l’Apses, a rassemblé de nombreux enseignants de sciences économiques et sociales autour de la défense de leur enseignement, alors menacé par la réforme du lycée proposée par Xavier Darcos. Sommet d’une mobilisation sans failles, elle a montré, s’il en était encore besoin, l’attachement de tout un corps d’enseignants à une discipline injustement attaquée par des lobbies et des politiques sur la base d’arguments idéologiques et fallacieux.

La marche au travers de Paris s’est terminée par un meeting à la Bourse du Travail, où des personnalités – représentants syndicaux, sociologues, économistes, etc. – ont pris la parole pour redire l’enjeu qu’il y a à défendre les sciences économiques et sociales. Parmi ces interventions, celle de Pascal Combemale, figure de la discipline (auteur de manuel et de textes didactiques) et enseignant en classe préparatoire au lycée Henri IV, semble avoir fait forte impression. Si l’on ne peut, bien sûr, juger de la portée d’un discours sur le seul applaudimètre, certaines réactions sur les listes de diffusions consacrées aux SES, ainsi que la reprise rapide de ce texte sur le site du magazine Alternatives Économiques, laissent à penser qu’il a rencontré un certain écho dans la profession.
Continuer la lecture de Une discipline sans disciplines ? Réponse à Pascal Combemale

Les SES existent pour des raisons politiques et sont attaquées pour des raisons politiques

L’intervention de Pascal Combemale, professeur en Khâgne B/L au lycée Henri IV, lors de la journée de mobilisation et de grève des enseignants de sciences économiques et sociales (SES) le 3 décembre 2008, est reproduite sur le site du magazine Alternatives économiques depuis le 4 décembre 2008.

Vous pouvez la lire à cette adresse :

http://www.alternatives-economiques.fr/les-ses-existent-pour-des-raisons-politiques-et-sont-attaquees-pour-des-raisons-politiques_fr_art_633_41330.html

Appel à la création d’emplois statutaires pour l’enseignement et la recherche

Depuis le 20 janvier 2009, une pétition peut être signée en ligne pour soutenir « l’Appel de chercheurs/ses…précaires (doctorant-e-s, post-doctorant-e-s, contractuel-le-s) » à la création d’emplois statutaires pour l’enseignement et la recherche. Cet appel, que nous reproduisons ci-dessous, peut-être signé à l’adresse suivante : http://www.emploi-erp.net.

Continuer la lecture de Appel à la création d’emplois statutaires pour l’enseignement et la recherche

Pour Nicolas Sarkozy, la filière économique et sociale, « c’est une blague »

Le mardi 27 janvier 2009, en déplacement à Châteauroux, Nicolas Sarkozy a réaffirmé sa volonté de poursuivre la réforme du lycée, et pour ceux qui en doutait encore, il en a bien précisé un des objectifs cruciaux, le démantèlement de la filière économique et sociale (ES). Extrait :

« Il y a une filière économique pour vos enfants. C’est une blague. Parce que la filière économique ES, mettez vos enfants dedans, et ils ne peuvent pas se permettre de se présenter dans les meilleures écoles économiques. Alors qu’est-ce que cela veut dire ? On dit à son gosse, fais la filière économique, tu pourras faire de l’économie et à l’arrivée ils ne peuvent pas se présenter. Ce n’est pas admissible » [voir la vidéo]

Continuer la lecture de Pour Nicolas Sarkozy, la filière économique et sociale, « c’est une blague »