« Réduire la voilure » de la recherche publique

Pour ceux qui auraient encore des doutes quant aux visées de l’Elysée concernant la recherche publique, les récentes déclarations d’Arnaud Munnich, conseiller en « sciences de la santé » du président de la République permettent de dissiper toute ambiguïté. Si celui-ci expose sans fard la finalité du chef de l’État, celle-ci passe par une réorganisation en profondeur de l’organisation, toute discipline confondue, comme l’expose le journaliste de Libération, Sylvestre Huet sur son blog. Rien de surprenant malheureusement, si ce n’est la relative apathie qui semble  aujourd’hui traverser nos professions face à ces évolutions bien inquiétantes…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *