Les « compétences » du chercheur « idéal »

Après le « socle » de compétences des élèves et le livret de celles que doivent maîtriser les enseignants « stagiaires » (si l’on considère que le stage existe encore…), voici que vient d’être publié le référentiel des compétences du chercheur « expérimenté » à l’horizon 2020. C’est le résultat d’une « étude » menée conjointement par l’Association pour l’emploi des cadres (Apec) – qui n’aurait donc guère de tâche prioritaire en cette période- et du cabinet de conseil Deloitte. Trois groupes ont été distingués : à côté des compétences scientifiques, les « compétences en gestion de projets et d’équipes » et les « aptitudes personnelles/savoir-être ». Tout un programme, qui devrait faire rire jaune les lecteurs du Nouvel esprit du capitalisme de Luc Boltanski et Eve Chiapello (1999), et confirmera les craintes des plus pessimistes quant à la « managerialisation » de nos métiers…

Voir la présentation sur le site de l’Apec (on appréciera également l’intitulé de l’article…)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *