Soutien à Pinar Selek

Sociologue, écrivaine et militante pour les droits des minorités, Pinar Selek a sans doute trop de cordes à son arc aux yeux du pouvoir turc. Celle qui vit actuellement en Allemagne grâce à une bourse de la fondation PEN pour les écrivains en exil risque en effet la prison à vie dans son pays d’origine. Elle y est accusée de proximité avec le PKK et surtout d’avoir perpétré pour son compte un attentat dit du « marché aux Épices » en 1998 qui a causé 7 morts et de nombreux blessés. Sauf que selon les experts sollicités, la bombe en question n’a pas existé, l’explosion étant due à la fuite d’une bombonne de gaz.

A cela s’ajoute la rétractation du principal témoin, dont les aveux avaient été, semble-t-il, obtenus sous la torture.  Pinar Selek, qui a déjà passé deux ans et demi en prison pour son présumé soutien au PKK, a été acquitée à deux reprises, mais la Cour Suprême turque ayant invalidé son jugement, celle-ci est passible d’un nouveau procès. Un comité de soutien international s’est ainsi constitué en sa faveur, comprenant entre autres de nombreuses personnalités collectives ou individuelles du monde académique (l’Association américaine de sociologie, Judith Butler, Noam Chomsky), politique (Cem Özdömir), etc., et de nombreux « anonymes ». Le texte de la pétition qui compte plus de 3000 signataires est disponible à ce lien, tandis que de plus amples informations sont disponibles sur le site www.pinarselek.com.


Une réflexion au sujet de « Soutien à Pinar Selek »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *