Droit d’enquêter, droit des enquêtés

droitenqueteC’est le titre d’un colloque passionnant qui va se tenir la semaine prochaine à Limoges. Organisé par Sylvian Laurens et Frédéric Neyrat, ce colloque abordera, pendant deux jours  (mercredi 30 septembre et jeudi 1er octobre 2009), les différentes questions juridiques, éthiques, méthodologiques, que soulèvent l’enquête en sciences sociales et la restitution de ses résultats. L’actualité récente, notamment avec la condamnation récente d’une équipe de chercheurs pour diffamation envers des enquêtés, montre à quel point ces questions sont de plus en plus cruciales, et il faut donc saluer l’effort fait dans le cadre de ce colloque pour saisir l’ensemble des dimensions du problème, comme le montre le programme des interventions ci-dessous.

Pour en savoir plus sur ce colloque, son programme détaillé (avec les résumés des interventions) et les informations pratiques (lieu, inscription, etc.), vous pouvez consulter le site : http://droitenquete.blogspot.com

Simplement pour vous donner un aperçu, voici les intitulés des différentes tables rondes et des interventions :

Le programme du colloque

Introduction au colloque (30 septembre 9h00-9h30)

Sylvain Laurens & Frédéric Neyrat (Université de Limoges-Gresco) : « Des devoirs…. Mais quels droits ? La nécessité pratique d’un droit à l’enquête en sciences sociales ».

Table-ronde n° 1 : L’éthique du sociologue de terrain (30 septembre 9h30-12h30). Table-ronde modérée par : Christiane Restier (IEP de Bordeaux – Spirit)

Sébastien Roux, (EHESS-Paris 13 – Iris) : « La transparence du voile : critique de l’anonymisation comme impératif déontologique ».

Karine Meslin, (Université de Nantes – Cens) : « Enquêter avec, analyser sans. L’autonomie de l’ethnographe à l’épreuve d’une population de bonne réputation ».

Isabelle Mauz, (Cemagref) : « Une sociologie plus participative est-elle possible ? Comptes rendus d’une expérience grandeur nature ».

Christian Martinez Perez, (Université Paris VIII, CRESPPA-GTM) : « Le financement de thèse sous contrat CIFRE : les contraintes sur la recherche et les stratégies de contournement ».

Carolina Boe (Université Paris VII – Urmis) et Nicolas Fischer (EHESS- IRIS) : « L’enquête sociologique, l’expertise associative et les enjeux de la publication. Perspectives croisées sur l’assistance aux étrangers en prison et en rétention administrative ».

Table-ronde n° 2 : Le sociologue contraint par le droit (30 septembre 14h00 – 17h30). Table-ronde modérée par : Annie Collovald (Université de Nantes – CENS)

Michaël Meyer (Université de Lausanne – ISCM) : « Tu veux ma photo ? Droit de regard et droit à l’image dans la sociologie visuelle ».

Sophie Duchesne (IEP Paris – CEVIPOF) et Guillaume Garcia (Université Paris Dauphine – IRISSO) : « Création d’une banque de données d’enquêtes qualitatives : avantages escomptés et risques pour les chercheurs et les enquêtés ».

Pernelle Issenhuth, Isabelle Frechon et Géraldine Vivier (CNRS – INED) : « Comment enquêter auprès de mineurs protégés ? Questions éthiques et juridiques posées ».

Nicolas Rafin, (Université de Nantes – CENS) : « Enquêter sur les conflits judiciaires d’ordre privé, ou comment concilier les déontologies du juriste et du sociologue ».

Table-ronde n° 3 : Les problèmes posés par la publication : rapports enterrés, rapports lissés, livres ou revues non publiés (1er octobre 9h30 – 12h30). Table-ronde modérée par : Yvon Lamy (Université de Limoges-Gresco)

Elisabeth Dugué & Guillaume Malochet (CNAM) : « Un rapport qui vise juste mais qui tombe mal ? Quelques enseignements sur le pilotage de la recherche à la Protection Judiciaire de la Jeunesse ».

Pierre Mercklé (ENS-LSH) : « La documentation électronique de la recherche, entre contraintes juridiques, éthiques et épistémologiques : une nouvelle revue de sociologie innove ».

Isabelle Sommier & Juan J Torreiro (Université Paris 1 – CRPS) : « Ecriture sociologique et labellisation politique : réflexions autour d’un procès en diffamation ».

Alain Oriot (Responsable des éditions du Croquant) : « Respect de la vie privée et publication des enquêtes en sciences sociales : les limites et les points de vue de l’éditeur ».

Gérard Mauger (CNRS – CSE) & Delphine Naudier (CNRS – CSU) : « Comment écrire et publier la socio-analyse des intellectuels contemporains? ».

Table-ronde n° 4 : Vers un droit à l’enquête en sciences sociales ? (1er octobre 14h00-17h30). Table-ronde modérée par : Sébastien Chauvin (Université d’Amsterdam)

Mustapha El Miri (Université de Provence – Lest) & Philippe Masson (Université de Nantes – Cesta) : « Une charte de déontologie est-elle utile en sociologie ? ».

Frédéric Neyrat (président de l’ASES) : « L’enquête sociologique, une conquête permanente. »

Carine Vassy (Paris 13 – IRIS) : « Quelles régulations éthiques pour les sciences sociales ? ».


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *